L’Ugem ne souhaite plus assurer l’évolution des rémunérations minimales de branche !!!

 

Accédez en ligne à la page de signature de la pétition

   (lancée par les organisations représentatives siégeant à l'Ugem)  

 

 

 

 

CIRCULAIRE SECTEUR MUTUALITE

 

20 décembre 2016

 

Rencontres Ugem et Interfédérale sur les NAO

 

 

Rencontre Ugem le 09 décembre 2016

 

Les chefs de file des 5 Organisations syndicales répondaient favorablement à la demande de rencontre de l’Ugem « aux fins d’échanges et d’explications ».

 

D’entrée de jeu et unanimement, nous avons fait part à la délégation employeur du sentiment de provocation ressenti lors de la Commission Paritaire Nationale du 23 novembre 2016.

Cet entretien, de plus de 2 heures, nous a permis à tous, y compris la chambre patronale, de nous exprimer ou ré-exprimer sur les rémunérations de branche, le dialogue social, le rôle de la branche mais aussi sur le profond mal-être des salariés et les PSE.

 

Le bilan de cette rencontre est alarmant :

 

L’Ugem ne souhaite plus assurer l’évolution des rémunérations minimales de branche !!!

 

La sinistrose qui touche notre secteur avec ses nombreux PSE et la Loi Travail à retranscrire dans notre dialogue social de branche ne laissent présager aucune éclaircie. Pour la CFDT, nous allons même au-devant des problèmes. Il est extrêmement dommageable que le syndicat employeur renonce de son propre chef et sans aucune concertation à la première prérogative de l’Ordre Public Conventionnel que nous avions à définir paritairement.

 

Nous avons fait part de notre grande inquiétude et désorientation quant au devenir de la branche en tant que telle devant cette décision lourde de conséquences.

 

Le président nous informe que le bureau de l’Ugem se réunira début janvier 2017 pour discuter des échanges de ce jour et qu’il reviendra vers les organisations syndicales avant la prochaine Commission Paritaire Nationale prévue le 08 février 2017.

 

Rencontre interfédérale du 14 décembre 2016

 

Nous avons décidé unanimement de continuer le blocage des réunions paritaires, y compris des jurys  - ce qui ennuie fortement les employeurs - dans l’attente d’un retour de l’Ugem mais pas sans rester inactifs : rédaction d’un communiqué commun et lancement d’une pétition en ligne.

 

lire le communiqué interfédéral

© 2018 CFDT Mgen
Migration Joomla effectuée par HOB France Services